Ľudmila Štefániková, vibraphoniste, pianiste, chanteuse, compositrice et arrangeure, est une artiste aux multiples facettes avec une préférence personnelle pour la musique contemporaine improvisée.

 

Ludmila baigne dans la musique depuis son enfance. Née à Bratislava, alors que la Slovaquie était encore la Tchécoslovaquie, dans une famille de musiciens, d'écrivains et d'acteurs, Ludmila commence à jouer du piano à l'âge de cinq ans, chante soprano dans le Choeur d'Enfants de Bratislava à neuf ans, et pratique de la batterie dès l'âge de treize ans. La mère de Ludmila, chanteuse classique et professeure de chant renommée, et le père, ingénieur du son, ont joué un grand rôle dans son développement musical.  

 

Ludmila a interprété essentiellement de la musique classique jusqu'à ses 20 ans. À l'époque, étudiante en percussions classiques au Conservatoire National de Bratislava, alors qu'un ami lui a donné un album du groupe Steps Ahead, Ludmila a été totallement captivée par le jeu de Mike Mainieri, si bien qu'à la fin de sa formation classique, elle s'installa à Paris et plus tard à Boston pour étudier le vibraphone jazz, et ce grâce aux prix prestigieux et aux bourses de mérites.  

 

Parallèlement à ses engagements musicaux, Ludmila a étudié les Sciences Naturelles au Lycée Bilingue Franco-Slovaque, et la Gestion - Relations Internationales à l'Université Comenius pour laquelle elle a obtenu une licence. Mais professionnellement, elle se consacre entièrement à la musique.

 

Ludmila a donné de nombreux concerts à travers le monde, y compris les États-Unis, au Canada et dans la plupart des pays d'Europe. Elle a eu le privilège d'interpréter et de représenter ses racines slovaques lors de nombreux événements diplomatiques et interculturels.

De nos jours elle a sur son compte deux albums primés aux compositions originales (be Beautiful, Rainbow Memories for 17-piece Jazz Orchestra, 2011 et ElectriCITY, 2013), et elle continue à arranger et à composer de la musique aussi pour le théâtre, les films et les documentaires.

 

En 2012, Ludmila a été nominée pour le prix La Femme Slovaque la Plus Marquante Résidente à l'Etranger, 2012, décerné par le magazine populaire slovaque Slovenka. Et, dans le cadre de la compétition nationale de l'Association de Jazz slovaque, elle a remporté le prix de la Meilleure Performance Interactive et Interprétation Jazz, 2012.

 

Le nom de famille Štefánik (dans les pays slaves, -ova se rajoute en suffixe aux noms de familles des épouses, des filles etc.) est issu d'une longue lignée d'innovateurs et de pionniers, dont le célèbre Milan Rastislav Štefánik, le général de l'armée française durant la Première Guerre mondiale, diplomate, astronome et co-fondateur de la Tchécoslovaquie.

De même, le grand-père de Ludmila, Josef Štefánik, a été le journaliste et le premier traducteur des oeuvres de l'homme de théâtre Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, en langue slovaque.

 

Ludmila vit en France.

Ludmila joue du MalletKAT Pro, électronique MIDI vibraphone inventé et fabriqué par Alternate Mode.

Ludmila utilise exclusivement VATER Mallets, ainsi que Vater accessoires, comme dans Master of Puppets cover de Metallica.

Ludmila joue aussi du WoodPack, percussion avec laquelle elle tourne des vidéos divertissantes, telle que la reprise de Pirates de Caraïbes He's a Pirate.

© 2019 Ludmila Stefanikova Official Website

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now